L’étoile du nord de D.B. John

L’étoile du Nord de D.B. John (éd. Les Arènes) – 22.00 €

IMG_3789

Voici ce qu’écrivait le journaliste Yann Rousseau dans Les Echos le 27 octobre 2017: « L’histoire est à peine croyable. Pendant plusieurs années, le régime nord-coréen a fait enlever des centaines de ressortissants de pays voisins, afin de former ses espions aux langues et aux cultures étrangères ou pour voler des identités. Aujourd’hui encore, les familles les recherchent. »

C’est dans ce contexte que se situe ce passionnant roman de l’auteur britannique D.B. John. Un thriller d’espionnage (même si le terme est un peu réducteur) dans lequel se croisent trois destins, entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Une immersion très réaliste au cœur d’un pays dont on sait peu de choses. Le tension est palpable tout au long du roman, et montera crescendo jusqu’à l’oppression… et l’effroi.

Fascinant!

Gaël

Publicités

Cartel

img_2275

Cartel, Don Winslow, Le Seuil, 718 pages, paru le 08.09.2016, 23.50 euros

En 2007, paraissait en France La Griffe du Chien, de Don Winslow. Enorme claque à l’époque que ce roman exceptionnel mêlant thriller et espionnage.

Un agent des renseignements américains, Art Keller, de retour du Vietnam, déclare la guerre à une famille de narcotrafiquants mexicains, les Barrera. Une guerre sans merci, violente, sanglante, pour tenter de juguler l’un des trafics les plus juteux au monde.

Magistral, monumental, tout comme cette suite qui vient de paraître aux éditions du Seuil : Cartel. Une nouvelle guerre s’annonce…Certaines choses changent, d’autres pas.

Gaël

La Femme qui avait perdu son âme

[(LIMG_1556

La Femme qui avait perdu son âme de Bob Shacochis (Ed. Gallmeister, 800p, 28€)

 

Impressionnant! Il n’y a pas d’autre mot. La Femme qui avait perdu son âme est un livre comme il y en a peu. Bob Shacochis empreinte aux multiples genres littéraires pour donner à ce roman une épaisseur rare.

Roman (géo)politique, roman d’amour, roman historique, d’espionnage, psychologique, de filiation… Un roman total!

Haïti à la fin des années 90. Une femme est assassinée. Que s’est-il réellement passé? Qui était-elle?

Les 200 premières pages du roman demanderont au lecteur une attention particulière car la situation en Haïti à cette époque (et encore maintenant je pense) est d’une complexité orchestrée, c’en est presque burlesque, mais cet effort sera récompensé car l’intrigue n’en deviendra alors que plus passionnante.

Remarquable!

Gaël

Apnée

9782330048907

« C’est une expérience étrange que de pouvoir mesurer sa vengeance. Ce n’est pas donné à tout le monde. Il y a tellement d’injustices sur Terre dont personne n’est responsable. Tellement d’injustices que nous sommes forcés d’accepter. »

Attention: grand roman d’espionnage en vue! Et c’est du grand art : une tension  permanente, des personnages troubles, une héroïne poursuivie, un contexte international qui vous emporte de Damas à Stockholm, en passant par les Etats-Unis et l’Irak, bref, j’ai été littéralement happée par ce roman chorale qui oscille entre passé et présent, entre violence et rédemption, entre mensonge et culpabilité. Joakim Zander m’a tenu en « Apnée » – ouiiii c’est faciiiile mais le titre est terriblement bien choisi pour un polar… haletant, huhu –  et cette sombre histoire est menée d’une main de maître. Génial!

« Apnée » de Joakim Zander – Actes Sud – 22,80 euros –

Fanny