La tresse – Laetitia Colombani

IMG_3048

 

Tresse. n. f. : assemblage de trois longues mèches de cheveux entrecroisées à plat et retenues par une attache.

Le Robert 2018.

 

Trois femmes, trois vies, trois continents et pour toutes : une soif de liberté. Tout les sépare, une seule chose les réunit : une tresse.

Trois femmes qui vont faire face, à leur manière, à de nombreux défis liés aux conditions de vie des femmes dont les droits ne sont jamais totalement acquis. Malgré les distances, les continents et les cultures, l’humanité les unit plus que tout, renforcée et solidifiée par le tressage.

Laetitia Colombani signe là un premier roman poignant, plein d’humanité, de poésie et réconfortant à la fois.

La tresse – Laetitia Colombani – Grasset – 221p. – 18.00€

Gaëlle.

Monteperdido

Conseil polar pour cet été!

L’excellent Monteperdido d’Agustin Martinez (Actes Sud).

IMG_3046

Il y a cinq, dans un petit village des Pyrénées espagnoles, deux fillettes de onze ans ont disparu. A l’époque, l’enquête n’a mené à rien. Lorsque l’une d’elles est retrouvée vivante, tous les espoirs renaissent. Pour la famille et les habitants du village, pour les enquêteurs, l’échec n’est plus permis, et la tension monte…

Gaël

Au fond de l’eau

IMG_2984

Au fond de l’eau, Paula Hawkins, traduit par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner, Sonatine, paru le 08/06/2017, 407 pages, 22€.

Après le succès incroyable (et une médiatisation peut-être un peu démesurée?) de La fille du train, autant vous dire que Paula Hawkins était attendue au tournant pour son second roman. C’est donc avec enthousiasme, mais un peu de méfiance que j’ai ouvert Au fond de l’eau, une histoire de rivière légèrement maudite puisque de nombreuses femmes y sont retrouvées noyées au fil des décennies. Plusieurs personnages prennent la parole (attention, petite gymnastique au départ, c’est un vrai roman choral puisqu’il y une dizaine de voix). Suicides? Accidents? Meurtres? Je ne vous en dirai pas plus, il faudra le lire pour découvrir le fin mot de l’histoire. Ce que je peux vous assurer, en revanche, c’est que je l’ai dévoré en deux jours, que le scénario tient la route jusqu’au bout et que j’ai même une préférence pour ce deuxième titre.

En bref, que vous connaissiez Paula Hawkins ou non, si vous aimez les thrillers psychologiques, foncez, vous ne serez pas déçu!

Emma

P.S : Un petit mot pour vous dire que je serai absente cet été pour résoudre mon problème de pied (adieu les tongs-chaussettes, juste au moment où j’allais enfin lancer une nouvelle mode!). Je vous laisse avec mes collègues et vous retrouverai en septembre (mais, promis, je vous tiendrai informés de mes coups de cœur via le blog).

 

Quoi lire cet été?

Comme tous les ans, vos libraires préférés vous ont préparé une sélection de poches à emporter avec vous partout (bah oui, le poche ne prend pas de place, ne craint ni le sable, ni les petites gouttes d’eau et n’a pas besoin d’être rechargé. C’est pas top, ça?). Après une réflexion intense, l’envoi des commandes et un peu de manutention, ça y est les coups de cœur sont là!!

giphy

Vous n’avez plus qu’à passer vous faire conseiller si vous souhaitez trouver le livre qui vous correspond. Sinon, vous pouvez aussi y aller au pif, mais le risque c’est de vous retrouver avec quelque chose qui ne vous va pas :)…

chien licorne

Les libraires masqués

 

Rencontre avec les éditions du Tripode

Rencontre du Tripode, J-7!! On a hâte, on a hâte :)!

Les libraires masqués du Grenier

AFFICHE TRIPODE

Rendez-vous samedi 1er juillet pour la dernière rencontre de la saison, à la librairie!

Au programme : Tapas littéraires avec les éditions du Tripode, jeune maison créée en 2012, dont les fondations reposent sur, je cite : « La littérature, les arts et les ovnis ». Se trouvent ainsi, pêle-mêle, dans leur catalogue, le roman culte L’art de la joie de Goliarda Sapienza, Née contente à Oraibi (qui nous fait découvrir la culture Hopi)de BérengèreCournut mais aussi le Tout va bien (anthologie des titres de presse les plus absurdes) ou encore Anguille sous roche (premier roman d’un auteur comorien, Ali Zamir) et bien d’autres encore que vous découvrirez lors de la rencontre.

Nous vous accueillons samedi 1er juillet à 19h00 pour une soirée conviviale en présence de FrédéricMartin, éditeur incongru qui souhaite bouleverser un peu les choses et mettre « des soucoupes volantes dans l’édition ».

La…

View original post 16 mots de plus

Retour sur le salon des Étonnants Voyageurs de Saint-Malo

Vous en rêviez, voici notre dernière vidéo pour un retour sur le festival des étonnants voyageurs en images!

La jeunesse au Grenier

Après trois semaines passées en salle de montage (oui, parce que, laissez nous vous expliquer: seule Estelle a les aptitudes techniques de monteuse, et elle a été autorisée à prendre des vacances malgré son statut d’apprentie + les problèmes techniques + le sabotage interne d’une bigoud-girl…) voici enfin la vidéo. ENJOY

View original post

Tout un été sans facebook

 

IMG_2965

Tout un été sans Facebook, Romain Puértolas, Le Dilettante, 22 €, 380 pages, paru le 03/05/2017

Au grand désarroi d’Agatha Crispies,  lieutenant de police à New York (Colorado, bien sûr, pas celui sur la côte est!), il ne se passe jamais rien de trépidant jusqu’au moment où- victoire!- un cadavre est découvert. Commence alors une enquête qui vient troubler la quiétude habituelle du village…

Prenez l’humour et les jeux de mots qui ont fait le succès de L’extraordinaire voyage du fakir qui était coincé dans une armoire Ikea, ajoutez-y un hommage au polar (attention, quelques spoilers pour certains grands classiques), une héroïne des plus attachantes et vous aurez cette chouette comédie policière à lire d’une traite!

Et en plus, je me suis fait avoir comme une débutante par l’intrigue!

Emma