Âme brisée – rentrée 2019

IMG_3828

Âme brisée de Akira Mizubayashi (éd. Gallimard)

Japon, 1938. Le jeune Rei, onze ans, assiste au Centre culturel de Tokyo à une répétition. Celle du quatuor amateur dont son père est le premier violon. Alors que des soldats pénètrent dans la salle, ce dernier le cache dans une armoire. Le jeune garçon sera le témoin de l’arrestation des quatre musiciens, et de la destruction du violon de son père.

Bien des années plus tard Jacques, luthier à Paris, rencontre une jeune virtuose japonaise…

Difficile de résister à ce roman qui transpire l’humilité, la simplicité, la générosité, tout autant que la passion, le ravissement et l’abnégation. La sensibilité de l’auteur fait naître de belles émotions et place ce roman parmi ceux qu’on oublie pas.

Gaël

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s