Le nom des étoiles

couv rivire

Le nom des étoiles, Pete Fromm, Gallmeister, 272 pages, paru le 01/04/2016, 23.00 euros.

Il y a plusieurs années, je découvrais Gallmeister et Pete Fromm en même temps, puisque c’est avec Indian Creek que j’ai fait connaissance avec cette maison. D’emblée, ce fut pour moi une révélation. Quelques années plus tard, après un grand nombre d’heures passées à lire du Nature Writing, l’arrivée d’un nouveau Pete Fromm est toujours synonyme d’une danse de la joie :). Donc voilà, je me suis jetée dessus pour le dévorer.

Assez rapidement, cependant, j’ai choisi de ralentir, de prendre mon temps et d’apprécier chaque passage.  Oui, il y a du Indian Creek dans Le nom des étoiles. Et, cependant c’est quand même assez différent. Vous retrouverez le ton de Pete Fromm, les grands espaces, le froid, les anecdotes…Si l’humour est toujours présent, il est, par contre, moins léger. Nous avions quitté un jeune étudiant, certes aguerri par son expérience, mais avec la candeur de son âge. Les années ont passé. Nous nous retrouvons avec un jeune papa d’une quarantaine d’années. Nous découvrons l’auteur sous un nouveau jour, navigant entre ses souvenirs de maître-nageur, de ranger, de guide etc ainsi que son quotidien à Great Falls, jamais très loin de la nature, mais bien occupé par ses deux enfants. Et c’est ce quotidien qui se retrouve un peu bousculé pendant un mois quand Pete Fromm choisit de se retrouver, à nouveau, en pleine nature.

Je ne peux pas vous dire si c’est aussi bien qu’Indian Creek (je sens qu’on va me poser souvent la question!), par contre je peux vous dire que Le nom des étoiles m’a tout autant transportée et touchée. Ce moment, hors du temps, est l’occasion pour l’auteur de se remémorer des souvenirs mais c’est aussi là, loin de la routine de tous les jours, que certaines prises de conscience apparaissent, parfois mélancoliques.

Bon j’arrête là, c’est déjà beaucoup trop long, c’est un énorme coup de cœur (comme d’habitude).

Emma

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le nom des étoiles »

    • (ooh Léa, comme on se retrouve !)
      hâte de le lire aussi, et comme Emma l’a « validé » (si, si, lors de mon passage e, caisse) je suis impatiente ! une petite LC ?

  1. Hello! Pour le coup j’accuse un petit retard à l’allumage, mais c’est pas grave puisqu’on va se voir ce weekend à Saint-Malo! Youpie!!!!!!!!!!!!!!!! A plus.

  2. Tout simplement MA-GNI-FI-QUE. Quelle écriture, quel regard sur ses relations avec ceux qui l’ont marqué: parents, amis, rencontres, enfants… Touchant! Quel regard sur ses peurs aussi…avec les ours, c’est hilarant de l’imaginer chanter à tue-tête…
    Beaucoup trop court, on voudrait que ça continue indéfiniment…quel dommage de devoir refermer ce livre…
    Un Très Grand Ecrivain.
    Merci à Gaël & Emma de me l’avoir fait découvrir…

  3. Ping : Vos billets les plus tentateurs des derniers mois | L'or rouge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s