Complètement déjanté!!!!

IMG_0916Alors… Open your mind! Et imaginez… Une révélation! Notre bonne vieille terre, notre monde chéri, la belle bleue (enfin, disons bleu-gris) berceau de l’humanisme et de la fraternité (je rigole!), ne serait en fait qu’un gigantesque programme de télé-réalité intergalactique! Ta daaaa! Bienvenue chez Galaxy Entertainment! Je sais, ça fait drôle au début.

Pour ceux qui aiment Christopher Moore, c’est bon, allez-y!

Pour les autres, imaginez un mélange entre The Truman Show et Le Guide du Voyageur Galactique.

Aucun neurone ne devrait être endommagé, promis! Seules quelques crampes abdominales pourraient survenir. Et comme le disent tous les bons médecins: pour votre santé, riez!

Prime Time de Jay Martel (Ed. Super 8)

Et un thriller psychologique, un!

9782365690690FS

Comme quoi la persévérance paie : un petit moment que l’on cherchait un bon thriller, le genre de polar qu’on ne peut pas lâcher, un peu dans la veine d’Avant d’aller dormir ou encore, Les Apparences. Eh bien, c’est chose faite avec A la vie à la mort, de Colette McBeth.

Rachel et Clara sont amies depuis l’adolescence. Aussi, lorsque Rachel, brillante journaliste, découvre que Clara a disparu, elle se lance à sa recherche, au risque de faire resurgir un passé un peu trouble…

Un thriller psychologique très bien mené, qui se déroule en Angleterre, entre Londres et Brighton, et qui saura vous tenir en haleine, jusqu’au bout.

Emma

Apnée

9782330048907

« C’est une expérience étrange que de pouvoir mesurer sa vengeance. Ce n’est pas donné à tout le monde. Il y a tellement d’injustices sur Terre dont personne n’est responsable. Tellement d’injustices que nous sommes forcés d’accepter. »

Attention: grand roman d’espionnage en vue! Et c’est du grand art : une tension  permanente, des personnages troubles, une héroïne poursuivie, un contexte international qui vous emporte de Damas à Stockholm, en passant par les Etats-Unis et l’Irak, bref, j’ai été littéralement happée par ce roman chorale qui oscille entre passé et présent, entre violence et rédemption, entre mensonge et culpabilité. Joakim Zander m’a tenu en « Apnée » – ouiiii c’est faciiiile mais le titre est terriblement bien choisi pour un polar… haletant, huhu –  et cette sombre histoire est menée d’une main de maître. Génial!

« Apnée » de Joakim Zander – Actes Sud – 22,80 euros –

Fanny

Les Luminaires

IMG_0913

Avec un peu de retard car j’ai lu ce roman en février, j’aimerais vous faire part d’un énorme coup de cœur : Les Luminaires de Eleonor Catton (Buchet-Chastel).

Magistral roman choral récompensé par le Booker Prize en 2013, Les Luminaires est un véritable tour de force. Une densité et une richesse qui rappellent certains romans anglais du XIXème siècle, un décor de western néo-zélandais, une intrigue digne des meilleurs romans policiers, une construction impressionnante de maîtrise…et tout ça écrit à l’âge de vingt-huit ans!

Les mille pages peuvent faire peur, il est évident qu’il faut du temps pour avaler un tel livre, mais je vous invite fortement à le prendre! Et comme cette lecture vous aura enchanté, vous pourrez venir voter pour le Prix des lecteurs du Grenier!

Gaël

Cry father

cry father

Cry father, Benjamin Whitmer, Gallmeister, 317 pages, paru le 26/03/2015

Une plongée dans l’Amérique rurale d’aujourd’hui, près de la frontière mexicaine. Une bourgade où les armes à feux semblent être l’extension de tout individu normalement constitué, où être armé est une condition à la survie, où les flics ne sont, en aucun cas, un obstacle aux règlements de compte et aux trafics en tous genres.

Et pourtant, malgré tout, une profonde humanité dans les personnages cabossés dépeints par Benjamin Whitmer. Tous les ingrédients du roman noir sont là et c’est une belle découverte dans cette nouvelle collection « Néonoir », que sort Gallmeister.

Emma

Joyeux blog’anniversaire : le blog fête ses deux ans!

IMG_0906

Eh oui, le blog fête ses deux ans de coups de cœur, d’articles sur notre quotidien de libraires, sur les rencontres que nous avons pu mener à bien. Et depuis quelques mois, on se rend vraiment compte que nous avons de fidèles lecteurs, heureux de pouvoir suivre notre avis à distance. Donc voilà, c’est plein de dynamisme que le blog entame sa troisième année et à trois, en plus, ce qui fera donc, plus de coups de cœur, de colère, parfois, de sauts partout et de danses de la joie, surtout.

Et puis, lisez, lisez, lisez (le manque de lecture nuit gravement à la santé, c’est prouvé…quoique ;))

Les libraires masqués