Bon cru chez P.O.L, à déguster dès le 3 octobre

DSC00452

Le nouveau titre d’Emmanuelle Pagano, Nouons-nous, sort dans une semaine. Auteur fidèle de la maison d’édition P.O.L depuis plusieurs années, mais qui m’était inconnue jusqu’à aujourd’hui. J’ai, désormais, très envie de rattraper mon retard.
Nouons-nous a pour sujet le couple. Sujet certes récurrent dans la littérature mais traité ici avec beaucoup de fraîcheur. Emmanuelle Pagano réalise en effet des instantanés de couples. Des paragraphes qui peuvent faire deux ou trente lignes, traitant à chaque fois d’un vécu différent, nous offrant ainsi une sorte de kaléidoscope d’histoires tendres, douloureuses, touchantes, drôles, même, par instants. Un texte à la frontière de la poésie, à déguster par à coups ou à avaler d’une traite, pour mieux y revenir après.

Belle découverte

Emma

La préparation du p’tit dèj’ littéraire se poursuit…

DSC00444

Afin de pouvoir partager au mieux vos coups de coeur de la rentrée lors du p’tit dèj’ littéraire de samedi prochain, nous continuons nos lectures de notre côté.
Programme de cette semaine pour moi : terminer Faillir être flingué, de Céline Minard ainsi que Nouons-nous, d’Emmanuelle Pagano (reçu hier en service de presse et démarré dans la foulée :)) et, enfin, Confiteor, de Jaume Cabré, qui m’emmènera, j’imagine, jusqu’à la semaine suivante étant donnés l’épaisseur et la densité de ce roman encensé par la critique…

Emma

Esprit d’hiver, Laura Kasischke

esprit d'hiver

Découverte de Laura Kasischke, qui n’en est pourtant pas à ses balbutiements, avec ce nouveau titre Esprit d’hiver.
D’emblée, le lecteur se retrouve pris dans l’histoire d’Holly, qui, lors du matin de Noël se trouve sujette à des angoisses inexplicables. Elle s’est réveillée tard, sa fille est d’humeur massacrante et tout semble mal parti pour que la préparation du déjeuner se passe sereinement. De plus, les conditions météorologiques semblent indiquer que les invités auront des difficultés à venir pour le repas traditionnel. Holly va revenir sur son histoire et celle de sa fille au cours de cette unique journée durant laquelle se déroule le récit, nous plongeant ainsi dans un huis-clos déroutant…

Très belle révélation et coup de cœur partagé par Gaël ! Tous les ingrédients (une écriture ciselée, l’atmosphère, la tension) sont réunis pour qu’il soit très difficile de se détacher de la lecture de ce roman. Une seule envie désormais, découvrir ses autres titres !

Emma

Retrouvailles :) !!!!

DSC00432

Après les vacances respectives de chacun (7 semaines de travail en solitaire quand même !), nous voici à nouveau réunis. Nous sommes donc tous les deux, désormais, pour vous conseiller, chroniquer les coups de cœur, ranger, faire la poussière (enfin disons un et demi pour la poussière étant donnée ma détermination à esquiver habilement la tâche en question :))…et aussi préparer les prochaines animations de la librairie : – Petit déjeuner littéraire samedi 28 septembre
– Dédicace de Claudie Gallay mercredi 9 octobre
– Rencontre avec Chochana Boukhobza et Myriam Chirousse

Emma

A l’abordage!!!!

DSC_1148Ah! Ah! Les pirates!
Aventuriers des mers, barbares sanguinaires, hackers libertaires ou criminels, les pirates n’ont cessé de défrayer la chronique et d’alimenter les légendes. Depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, au cœur du cyber-espace, en passant par l’âge d’or des XVIIe et XVIIIe siècles, et la naissance de l’archétype au XIXe, Julie Proust Tanguy nous emmène dans un voyage à travers la littérature, le cinéma, les arts plastiques ou encore les jeux. Un ouvrage qui démontre une fois de plus à quel point les pirates ont nourri notre imaginaire et continuent aujourd’hui de nous émerveiller ou nous terrifier, c’est selon!

Pirates! de Julie Proust Tanguy (Ed. Les Moutons Electriques)

Les coups de coeur continuent !!

Les lectures se poursuivent pendant les vacances, les coups de cœur s’agglutinent. Alors, je partage avec vous mes derniers émois littéraires avant de vous retrouver à la librairie d’ici une semaine 🙂 :

plonger

368-458-large[1]

pecheur

comme

kinder

Voici donc les titres qui m’ont touchée ces dernières semaines.
J’ai retrouvé dans le dernier Claudie Gallay l’atmosphère qui m’avait séduite dans Les débutantes. Je partage le même enthousiasme que Gaël pour Plonger, de Christophe Ono-dit-bio. Comme les amours, de Javier Marias, est un roman magnifiquement écrit où les questionnements sur l’amour, la mort, l’âme humaine nous invitent à la réflexion. Je termine tout juste Kinderzimmer, de Valentine Goby et j’ai été bouleversée par ce roman où l’on suit une jeune femme dans le camp de Ravensbrück en 1944, tant par l’histoire que par la sobriété de l’écriture.
Pour conclure, s’est ajouté à ma liste un récit qui ne fait pas partie de cette rentrée mais qui est une petite pépite : Itinéraire d’un pêcheur à la mouche, de John D. Voelker. Tous les amateurs de grands espaces américains et de « philosophie de pêcheur » y trouveront leur bonheur. Nul besoin de savoir attraper une truite (je n’ai d’ailleurs aucune expérience dans ce domaine) pour apprécier l’esprit de l’auteur : une ode à la nature parsemée d’humour (ainsi que quelques réflexions misogynes, mais je mets ça sur le compte des années 50 :)).

Bonnes lectures à vous !

Emma

Quand Jaworski donne des envies… :)

DSC_1136Rayon HISTOIRE

Petite mise en avant d’ouvrages concernant les peuples celtes.
L’envie nous est venue à l’occasion de la sortie du roman de Jean-Philippe Jaworski (Même pas Mort) de mieux connaître cette civilisation et d’aller au-delà de l’image de barbares incultes et débraillés décrits par les Grecs et les Romains.

Pour une première découverte: Les Celtes en Europe de Maurice Meuleau (Ed. Ouest-France)
Pour lire le spécialiste incontesté Vesceslas Kruta: Les Celtes (Ed. Bouquins)
Une « bible »: Les Peuples fondateurs à l’origine de la Gaule de Jean-Pierre Drouin (Ed. Yoran Embanner)